Uluru

Publié le par chris&jan

G'day everybody,

Merci pour tous les gentils commentaires envoyés... Nous sommes heureux de partager avec vous tous ces fantstiques moments!


Nous adorons parcourir cet immense pays qui réserve de bien beaux paysages et surprises vus du ciel
 


  

 

En Australie, il est un endroit que nous ne pouvions pas éviter, dont chacun a certainement vu au moins une fois la photo, le cœur du pays, son centre physique et aussi l’un des endroits sacrés des aborigènes : Ayers Rock, appelé ULURU par les abos.

 


Disons le tout net, et j’espère que les photos vous en feront mieux la démonstration que des mots : c’est splendide et c’est émouvant. C’est grand, c’est imposant, c’est massif ! Mais c’est subtil, fin, et pour tout dire fragile et délicat.



C’est tout et son contraire.

Laissons de coté l’aspect commercial du lieu, qui pourrait être comme Rocamadour ou le Mt St Michel, avec ses cohortes de cars et de touristes (dont nous, car comment faire autrement ?)

Certes ce rocher rouge immense n’est qu’une résurgence d’un pli géosynclinal érodé depuis des millions d’années, mais les abos lui ont donné une valeur et lui ont attribué une « spiritualité » qui mérite le respect.

 


Le Thoronet incite à la contemplation ? Uluru également.
C’est tout à la fois un sanctuaire, un lieu de communion avec la nature, un rocher école, puisque tout autour sont des endroits où les anciens  apprennent la vie aux petits nouveaux, où les jeunes hommes viennent se parler des choses de la vie ( euh, les dames, entre autres choses) où les mamans enseignent la cuisine aux filles, où les femmes apprennent aux filles les trucs et combines à propos des hommes (étonnant, non ?). Et d’autres lieux encore. Dont certains sont secrets et la communauté aborigène en  a interdit la visite, aussi nous les évitons consciencieusement. Il y a des inscriptions, certaines ont 100 ans d’autres 1000 ans, d’autres encore plus, c’est un endroit vivant.



Grimper dessus pourrait être tentant, mais que penser de gens qui escaladeraient Notre Dame ? C’est pareil ! alors les abos sont réticents à ce que les gens escaladent. Par ailleurs le principe de précaution fonctionne à fond, car il est vrai que c’est glissant et que  par vent fort, c’est casse gueule. Et la température est souvent élevée et il y a beaucoup de gens qui ont pété une durit en jouant les  cacous grimpeurs.

 

 



















 

Ce rocher est également un gigantesque catalyseur d’eau de pluie, aussi les mares qui s’installent au pied sont elles de jolis endroits frais et accueillants…pour les bêtes qui viennent la nuit, dingos, kangourous, oiseaux, etc.

 



























Le tour se fait à pied, en compagnie de jeunes guides qui racontent bien, des volunteers (asiatiques) entretiennent les plantes et les abords car tout est « écologiquement » protégé.

Immense et imposant, mais fragile et victime de l’érosion et du tourisme, le rocher est protégé jusqu’à la caricature, mais le plus surprenant et ça nous a mis mal à l’aise, du moins vraiment surpris,  c’est qu’il n’y a aucun aborigène visible, nulle part. Ni dans les « resorts » où nous dormons, pas vraiment représentatifs de ce que pourrait être une architecture du bush, ni autour dans les alentours immédiat du rocher.

 

L’Australie est vraiment un drôle de pays et les efforts du nouveau gouvernement à l’égard des abos sont visibles ( il y a eu un Sorry Day émouvant) mais le fossé est tellement grand entre ces deux communautés … Il est assez d'ailleurs difficile d'aborder le sujet avec les Australiens qui éludent rapidement la question généralement.

 Anyway (comme il se dit souvent ici), Uluru est au-dessus de cela ...

Nous vous laissons sur ces magnifiques couchers de soleil et vous retrouverons très bientôt pour d'autres balades australes :-)



Cheers,
Chris et Jan


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rpt 23/04/2008 07:52

Toujours aussi intéressant et beau.Merci de partager.

Corine 15/04/2008 17:45

Super photos et reportage. C'est splendide !
Bises à vous deux
Corine

Jeffclédedouze 10/04/2008 21:46

Whaouuuuuuu !!!!!
Merci Chris et Jan
Là j'suis sous le charme.
Avec des reportages aussi si rapprochés, on a presque l'impression de vivre avec vous.
Bises
Jeff

Pierre-Hugues 10/04/2008 21:10

superbe, comme toujours !

PhM 10/04/2008 21:08

Bravo !
On connaissait tes talents d'écrivain, mais on peut légitimement louer tes talents de photographe !
...à moins qu'il ne faille les substituer par ceux de ta gentille compagne.

Sans obséquiosité.